Sur les sentiers de Saint jacques de Compostelle

==================================NOTIFICATIONS ======================================
Ces tracés de parcours ci-dessous présentent un intérêt archéologique, historique et géologique.

Sur toutes les cartes, on peut zoomer pour avoir les détail
En raison des différentes couches, une carte peut mettre plusieurs secondes à se générer
===================================================================================

Carte géologique départ (Puy en velay)

Etape1: Puy en Velay-St privat d'Allier         Etape2: St Privat d'Allier-Saugues     Etape3: Saugues-Le-Sauvage  


Etape4: Le Sauvage-Aumont d'Aubrac         Etape5: Aumont-Nasbinals               Etape6: Nasbinals St Chely


Etape7: St Chely St-Come d'Olt                   Etape8: St-Come d'Olt-Estaing         Etape9: Estaing-Espayrac  

Etape10: : Espayrac-Conques                       Etape11: Conques-Livinhac              Etape12: Livinhac-Figeac


Etape13: Figeac-Cajarc                                 Etape14: Cajarc-Varaire                   Etape15: Varaire-Cahors

L'apotre Jacques évangélisa la péninsule ibérique au 1er siecle. Son tombeau fut découvert vers l'an 800. Le lieu supposé de sa sépulture a pris le nom de "Santiago de Compostella. Sur le tombeau de l'apôtre fut batie une église qui fut détruite par les arabes.

On y batit ensuite une cathédrale romane. A partir de l'an 711, l'Espagne est envahie par les musulmans, occupation qui dura 7 siècles. La bataille de Covadonga en 722 donna aux chrétiens une victoire sur les sarrazins dans les Asturies qui devint un royaume chrétien.

Saint Jacques serait apparu miraculeusement à la  bataille de Clavijo, qui opposa en 844 le roi des Asturies Ramiro 1er à l'émir de Cordoue Abd al-Rahman II.L'histoire raconte qu'au plus fort de la bataille apparut un cavalier portant une croix, qui fendit en deux de son épée les combattants musulmans. Cette apparition donna l'avantage aux combattants chrétiens, qui reconnurent en lui Saint Jacques qui fut surnommé Matamoros (tueur de maures)

Godescalc, évêque du Puy en Velay, réalise en 950 le premier pèlerinage au tombeau de Saint Jacques. En 1120, le pape Calixte II encourage le pélerinage à St jacques de Compostelle.

Les pélerins sont toujours très nombreux à aller sur le tombeau de saint Jacques , protecteur des racines chrétiennes de l'Europe. Les non-croyants sont aussi nombreux à faire le parcours de ce sentier mythique pour la beauté du parcours préservé dans la partie française , dénaturé dans la partie espagnole par l'autoroute qui longe en partie le tracé.

Le tracé de l'itinéraire n'est pas complet, et ne comprend que les 15 premières étapes.